Qu’est ce que le superwash ?

Bonjour à tous !

Aujourd’hui j’ai envie de parler un peu du superwash, ce fameux traitement chimique qui permet de rendre la laine plus douce, lavable en machine et qui fait tant parler de lui. Alors c’est parti !

Alors c’est quoi le superwash ?

Pour pouvoir expliquer ce qu’est un traitement superwash, il faut d’abord comprendre la structure et la composition d’un fil de laine.

Schematic-diagram-of-wool-fibre-structure

A l’état naturel, la laine est recouverte d’écailles, sous l’effet de la chaleur les écailles s’ouvrent, si vous ajouter du mouvement les écailles vont s’accrocher entre elles, si vous ajouter en plus une baisse de température brutale, les écailles vont se resserrer et c’est la que le feutrage intervient !

Avec l’essor des machines à laver et la montée de la consommation qui doit apporter un confort de vie, l’envie est venue de trouver une solution afin de ne plus avoir a laver ses tricots a la main, le superwash est né !

Il existe trois principaux traitements superwash. Le premier est un traitement soustractif qui consiste a plonger la laine dans des bains successif de soude caustique, de chlore ou d’acide afin de détruire les écailles de la laine et donc de modifier chimiquement  sa structure.

Le second traitement consiste a lisser les écailles afin d’éviter que celles-ci ne s’ouvrent. On plonge la laine dans des bains de polymère ou de silicone (du plastique quoi !), puis enfin un bain d’adoucissant car après tous ces traitements très brutal la laine est sérieusement endommagée et doit retrouver sa douceur.  Pour ce traitement la laine doit subir un traitement de pré-chlorage puis de déchlorage.

Il existe également le procédé de Kroy-Ercosett qui combine le pré-chlorage et l’application de la résine de polymère pour produire un fil rond, et plus fin qu’un fil classique. C’est un traitement qui est utilisé par de nombreuses entreprises lainières et plus particulièrement par le fournisseur de laine Chester Wool.

Je pense que vous l’avez deviné mais le traitement superwash si il nous simplifie la vie est très mauvais pour l’environnement, il est très consommateur en eau, les bains d’acides doivent être neutralisés avant d’être rejeté dans l’eau et les polymères sont des micro particules plastique qui se dégradent au lavage et que l’on peut ensuite retrouver dans les océans par exemple.

Il faut savoir néanmoins qu’il existe plusieurs traitements superwash avec un degré de toxicité variable. Il est important que l’eau qui est utilisée pour le procédé superwash, doit être ensuite traitée, afin que lorsque elle sera rejetée dans la nature, elle ne soit toxique. Si vous souhaitez en savoir encore un peu plus je vous conseille l’article très complet de Imogene Big Bad Yarn sur le sujet.

Les caractéristiques d’une fibre superwash

Une laine dite superwash sera donc différente d’une laine naturelle, et n’aura pas les mêmes caractéristiques. Plus solide et plus durable dans le temps, une laine superwash sera moins sujette aux bouloches qu’une laine naturelle puisque ces écailles seront lissées. Le degré d’élasticité de la laine superwash sera différent (moindre) d’une laine naturelle il est donc essentiel de réaliser un échantillon avant de monter son projet.

Pour celles que ça intéressent, il faut également retenir que les laines superwash sont plus faciles à teindre que les laines naturelles, et le rendu des couleurs sera différent.

Alors il faut bannir le superwash ?

Non pas du tout ! Cela dépend avant tout du projet que vous souhaitez réaliser, du rendu que vous voulez obtenir et bien entendu de la praticité du tricot que vous voulez faire. Ainsi quand je tricote pour des enfants je choisis toujours une laine superwash sans me poser la question. Je ne pense pas qu’il faille choisir un camp, superwash ou non superwash, je pense au contraire que les deux peuvent coexister et qu’il est juste important d’être informé sur les traitements superwash, et si possible de choisir ceux qui ont le minimum d’impact sur l’environnement tout simplement !

C’est d’ailleurs a ce moment-la que les marques doivent être transparentes sur ces sujets afin de permettre aux tricoteur/ses consommateurs/trices de faire un choix éclairé en bonne conscience.

J’espère que ce petit article vous aura intéressé, n’hésitez pas a me dire en commentaires ce que vous en pensez, et quel est votre avis sur la laine superwash.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :